Journal LE CRESTOIS Critique de QUELLE FAMILLE !

QUELLE FAMILLE Anne Chauvin.

Hilarant, savoureux, profond et combien vrai, que demander de plus à un roman ? Quand en plus il est écrit dans un style alerte, un humour pince-sans-rire et surtout beaucoup de tendresse, il devient un régal !
D'emblée, nous sommes propulsés dans l'enfer quotidien d'une mère de famille. Et quelle famille ! Trois représentants du sexe fort : « l'homme », les deux fils et un drôle de monstre, mi-enfant, mi-femme, bref, vous l'aurez compris, l'ado d'aujourd'hui !
Grâce à la focalisation interne adoptée par l'auteur - l'absence du « je » dans la trame narrative, au profit du « vous » -, nous sommes tout de suite «in medias res », littéralement transportés dans la peau de la mère. Nous devenons cette femme un peu dépassée par les événements, comme l'apprenti sorcier face au golem…
Nous allons à la SPA choisir un bon gros toutou qui, une fois à la maison, va commencer par tout mettre sens dessus dessous, se délectant même des pantoufles de "l'homme", que nous remplaçons vite avant son retour, sinon gare à la scène ! Normal, il s'appelle Attila, (le chien, bien sûr, pas "l'homme" !) Quand déboule la progéniture, la maison s'anime, et nos oreilles en prennent un coup ! C'est Chloé – l'ado – qui va surtout nous donner du fil à retordre ! Et même si nous mourons d'envie de lire le journal intime, découvert sous le matelas de son lit dont nous changions les draps, nous résisterons stoïquement à la tentation, ou du moins la disparition inopinée du cahier coupera les ailes à nos indiscrètes velléités ! Nous avons d'ailleurs mieux à faire qu'à aller fouiner dans les petits secrets de notre fille : il nous faut mitonner le repas de Pâques qui réunit toute la famille, supporter les réflexions aigres-douces de Belle-maman jusqu'au moment où, à bout de patience, nous l'enverrons « bouler » sans ménagement. Et que dire de la tante hypocondriaque qui déverse sur nous son chant des lamentations comme une pluie de novembre ? Que faire lorsque notre fils aîné nous annonce qu'il va être papa ?
Vous l'aurez compris, nous côtoyons dans ce roman une foison de personnages drôles, brossés avec brio par une plume trempée dans l'encre de l'humour, saupoudré d'indulgente tendresse ! Mais je me garderai bien de vous en dire davantage, ne voulant pas vous gâcher le plaisir de la découverte.
En un mot, un roman jubilatoire, émaillé de réflexions piquantes, qui nous décrit, avec élégance et légèreté, les situations de la vie quotidienne d'une famille actuelle, une famille qui pourrait être la nôtre. Et quelle famille !



30/03/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour